Lifestyle

Mon séjour à Prague #1

03/02/2018

Dobrý den les filles! J’espère que vous allez bien! De retour aujourd’hui sur le blog pour le premier article voyage depuis le début de l’aventure des Filles Cachemire. J’ai eu la chance de commencer l’année 2018 à Prague, et j’ai tellement aimé ce petit séjour que j’ai décidé de vous en faire profiter un peu.

Alors loin de moi l’idée de vous révéler tous les secrets de cette si jolie ville, je n’en ai pas assez vu pour ça, mais je voulais juste vous faire partager des endroits sympa qu’on a visité avec ma cousine, qui habite là-bas depuis 2 mois, et qui m’a donc fait découvrir des chemins moins touristiques qu’à l’accoutumée. En revanche, pour pouvoir vous raconter mon voyage dans les moindres détails, j’ai décidé de séparer mon récit en deux, histoire de faire durer le plaisir un plus longtemps, et surtout de ne pas vous occulter trop de détails. Alors aujourd’hui, concentrons nous sur les modalités pratiques de mon voyage, et mes premières impressions! 

Je préfère être honnête avec vous, si vous chercher à voyager pour pas cher, il faudra repasser. La vie en tant que telle n’est pas forcément très chère, puisqu’on mange pour vraiment rien du tout, mais pour ce qui est du transport, ce n’est pas la même chose. Même si j’ai limité la casse, l’avion au départ de Paris + l’aller retour Lyon-Paris en bus ont constitué les plus grosses dépenses de mon séjour. Alors bien sûr, il y a toujours des petites astuces d’étudiantes qui font qu’on paie moins cher, mais malgré tout, ne faites pas comme moi et ne vous y prenez pas trop au dernier moment pour réserver vos billets. Privilégiez les compagnies aériennes low-cost, comme Transavia et Vueling, c’est ce que j’ai fait et ça m’a clairement sauvé la mise, et même si on voyage bien moins confortablement que chez Air France, le vol dure moins de deux heures, donc ce n’est pas très très grave. Et si comme moi vous n’habitez pas sur Paris, misez sur le bus pour monter à la capitale. C’est long, c’est inconfortable au possible mais c’est PAS CHER, et ce que vous ne dépenserez pas en transport, vous pourrez le dépenser sur place pendant votre séjour. Alors on est d’accord, il ne faut pas être pressé, parce que les horaires des bus sont souvent impossibles, on part très tôt ou très tard, on attend 5 heures entre l’arrivée de l’avion et le départ du bus en pleine nuit mais c’est pour le bien de votre portefeuille! Prévoyez de la lecture, des séries, passez vos appels de bonne année, et le tour est joué (ça hume fort le vécu tout ça!). Petit plus pour réduire un peu vos dépenses: profitez du séjour prolongé d’un de vos proche pour aller lui rendre visite. Déjà, parce que c’est l’occasion ou jamais de découvrir une ville que vous n’auriez peut-être pas visité à première vue, et aussi parce que vous pourrez vous loger à moindre coût, parce que  là encore, le logement est une source de dépense très importante, qui plus est les week-ends de grande affluence comme celui du nouvel an! En plus, comme je l’ai déjà dit, visiter la ville avec quelqu’un qui y habite change complètement la vision qu’on peut avoir de la ville, ça permet de fréquenter des lieux qu’on n’aurait pas forcément visité tout seul ou avec un guide. 

Passés ces petits détails techniques, mais pas des moindres, passons-en au détail de mon séjour en tant que tel. Je n’avais encore jamais voyagé dans les pays de l’est, mais seulement dans les pays latin comme l’Italie à de nombreuses reprises, la Sicile, la Grèce, je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre. Et bien pour être dépaysée, j’ai été dépaysée! D’abord, vous allez me trouver bête, mais c’est la langue et l’alphabet complètement différents du français qui m’ont le plus surprise. Dans les pays méditerranéens frontaliers à la France, même si on ne parle pas italien ou espagnol, on peut arriver à déchiffrer ce qui nous entoure, ce qui n’est absolument pas le cas à Prague. Le tchèque est une langue aux sonorités complètement différentes, ce qui est légèrement déroutant au premier abord. Après, on s’y fait, mais assurez-vous de maitriser un petit peu l’anglais avant de partir. Et pour ne pas paraitre totalement hermétique à la culture tchèque, imprégniez vous un peu des formules de politesses locales, qui, je vous l’accorde, sont un peu compliquées à retenir, mais qui pourront toujours faire plaisir! 

Si vous êtes amateurs d’architecture , je pense que vous adorerez la ville, parce que personnellement, c’est la deuxième chose qui m’a vraiment marquée à propos de cette ville.  Des bâtiments à l’architecture très contemporaine, comme La maison qui danse, côtoient d’autres constructions plus classiques et de style gothique, comme le fameux Pont Charles, à quelques centaines de mètres. Finalement, même si on pourrait penser que tous ces styles mélangés ne vont pas du tout ensemble, il en est tout autrement, puisque l’harmonie se fait naturellement. Plus que l’architecture, ce sont surtout les couleurs des bâtiments qui m’ont séduite, me laissant vraiment émerveillée par la lumière qu’ils apportent. Même sous la grisaille, Prague est une ville vraiment lumineuse, et dans laquelle il fait bon de flâner, il y fait bon vivre et je pense que c’est en partie dû à cette architecture très colorée, qui donne un peu de chaleur à cette ville de l’Est qu’on aurait pu penser un peu austère par l’Histoire qui s’y rapporte. Si vous voulez vraiment profiter de cet aspect-là de la ville, n’hésitez surtout pas à prendre le temps de vous balader au calme, pour pouvoir profiter au mieux de ces couleurs, elles ne sont pas réservées seulement aux quartiers touristiques. Bien-entendu, j’ai trouvé que cette impression de couleur et de chaleur était nettement accentuée dans ces quartiers-ci, comme dans la vieille ville, aux abords de la Cathédrale Saint Guy, où on se croirait vraiment dans un univers de contes de fées, mais c’est le cas partout, donc gambadez! Et si vous êtes comme moi, fan absolue des fêtes de Noël et de tout ce qui s’y rapporte, vous serez plus qu’enchantée de découvrir la ville de cette façon! La ville est vraiment joliment décorée, les arbres de Noël illuminés parsèment la ville, j’espérais vraiment voir la ville comme ça et mon voeux a été exaucé! 

Quand je parle de parcourir la ville à pied, j’insiste, parce que selon moi, c’est vraiment la meilleure façon d’en découvrir tous les secrets. Prague est une petite ville, qui se parcours facilement à pied, et en se passant des transports en commun. Si on ne sort pas trop des sentiers battus et qu’on se s’aventure pas dans des quartiers trop extérieurs, tut est joli à voir. Donc si vous voulez privilégier la marche aux transports pour vous rendre d’un point A à un point B, je pense que vous serez gagnant, vous aurez vraiment l’impression d’avoir parcouru la ville de manière complète. En plus, ça permet de faire travailler son sens de l’orientation, et au bout de deux jours, vous saurez à peu près vous orienter dans la ville en en connaissant les points stratégiques. On a beaucoup marché pendant mon séjour et j’en étais très contente, parce que j’ai vraiment l’impression d’avoir rentabilisé mon voyage. Bon, pour être honnête, j’avais quand même investi dans un ticket 72h pour pouvoir utiliser les transports notamment pour nos sorties du soir, ou pour se déplacer entre l’aéroport et le centre, mais vraiment, si vous logez en centre, privilégiez la marche à pied! En revanche, si vous êtes amenés à prendre le tramway, vous serez, comme moi je pense, très surpris par le nombre de lignes desservant la ville, et par leur fréquence. Même si il y a un métro qui parcourt la ville, le tramway y est beaucoup plus présent, c’est le transport qu’on a utilisé en priorité quand on ne marchait pas. Et pour une lyonnaise comme moi, qui ne connait que mes 5 lignes de tram qui ne circulent pas la nuit et dont l’attente est interminable, je vous avoue que ça a été un sacré changement! 

  

Bien entendu, je n’ai pas fait que prendre l’avion, marcher et apprendre l’alphabet tchèque pendant ce voyage, j’ai fait pleeeeein d’autres choses, mais je vous réserve un petit article d’ici peu pour continuer de vous raconter ce petit périple! D’ici là, plein de bisous et … Dobrý týden! 

 

PS: je vous ait mis quelques photos, soyez indulgentes, je ne suis que photographe en herbe, et faute de place dans ma tooooute petite valise cabine, pas de super appareil avec moi, donc j’ai fait avec les moyens du bord, j’ai nommé mon iPhone!

Bisous, bisous

Coline

 

 

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *